Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Thales Alenia Space

Thales Alenia Space prend le contrôle de son stockage.

Le Cas

M. Serge Gonzalez, Responsable de la Gouvernance des Opérations du Datacenter, est en charge des opérations du Datacenter, de la gestion du stockage et de la maintenance en condition opérationnelle des serveurs et applications. Il supervise les opérations dans deux centres de données couvrant plus de 20 serveurs de stockage NTFS, avec une capacité totale de plus de 60TB et plus de 6.000 utilisateurs accédant aux données.

Relever les Défis

L’activité de Thales Alenia Space est largement déterminée par les projets ainsi que la nécessité de sauvegarde et d’accessibilité des données durant une période de temps prolongée. C’est un scénario très commun au sein de l’industrie Aérospatiale & Défense où les taux de rétention peuvent parfois atteindre les 70 ans. Lorsqu’on l’interroge sur la façon dont Thales Alenia Space aborde ce problème, M. Serge Gonzalez répond : « Le fait que nous ayons besoin de conserver les données pendant une longue période est un véritable défi pour nous. Pour certains programmes, nous avons besoin de conserver les données pendant plusieurs décennies. Pour le faire efficacement, nous archivons les données en dehors du stockage primaire et il est important de n’archiver que les données essentielles afin d’éviter le gaspillage de l’espace. Une fois les données archivées, aucun nettoyage ne peut être fait. »

Le taux de croissance excessif est également un sujet de préoccupation au sein de Thales Alenia Space, surtout compte tenu de la grande consommation de données par l’industrie Aérospatiale & Défense. Le taux de croissance annuel moyen de l’industrie est d’environ 35%, certaines études suggérant qu’une croissance entre 50% et 60% n’est pas rare. La plupart de cette croissance peut être attribuée aux données non structurées. Avec des budgets informatiques de plus en plus serrés, prendre le contrôle des données et réduire leur croissance est devenu crucial. Comme Serge Gonzalez le dit : « Ralentir juste un peu la croissance des données non structurées représente d’importantes économies au fil du temps. »

En plus des efforts de nettoyage, des délimitations au stockage doivent être définies pour Thales. Un environnement de stockage illimité ne serait pas seulement extrêmement couteux mais un manque de contrôle peut conduire à une utilisation excessive ainsi qu’à une infrastructure instable. La planification de nouveau matériel serait difficile et cela pourrait signifier que l’environnement informatique ne serait pas prêt à temps et pourrait compromettre ou bloquer de nouveaux projets.

Contrôle de Son Stockage

Depuis plus de huit ans, Thales Alenia Space utilise Northern Storage Suite (NSS) pour contrôler ses données non structurées.

Aujourd’hui NSS aide Thales à allouer leur stockage à l’aide de quota disques sur des projets et sous-projets. M. Gonzalez explique que « la taille du quota est négociée pour les projets individuels, et une revalorisation de la taille n’est acceptée qu’après que l’utilisateur ai fait un effort de nettoyage de l’espace d’abord. » Il continue : « Le stockage sans limite ne serait pas gérable en termes de coûts.»

La création de quota est intégrée dans le propre outil de gestion interne de Thales Alenia Space et cette administration centralisée réduit les coûts de gestion et rationnalise les flux de travail.

Les quotas disque sont également utilisés comme une base pour les rapports d’utilisation, à la fois sur des projets individuels et sur des volumes. M. Gonzalez cherche actuellement à étendre l’utilisation des fonctionnalités de Northern Storage Suite, afin d’obtenir une idée plus précise de la manière dont le stockage est effectivement utilisé. Cette meilleure compréhension de l’utilisation du stockage peut être utilisée par le département informatique à des fins de justification et de planification, mais également distribuée aux propriétaires des quotas afin de les aider à réduire davantage leur empreinte de stockage en faisant en sorte que les informations pertinentes soient conservées.

Les Résultats

Après avoir utilisé Nothern Storage Suite pendant plus de huit ans, Thales Alenia Space a mesuré un taux de croissance étonnamment faible de 17% d’une année sur l’autre sur un durée de 6 ans, amenant une augmentation du stockage de 260% sur la période au lieu de 600% avec une progression classique de 35% par an Cela aide le département informatique à rester dans le budget et à mieux anticiper l’utilisation du disque, ce qui implique qu’il peut planifier les investissements matériels futurs avec plus de précision.

De plus, la mise en place d’un tel système de contrôle a conduit à un changement dans le comportement de l’utilisateur. M. Gonzalez le décrit comme suit : « Voyant qu’il y a des limites sur ce qu’ils ont le droit de sauvegarder, les responsables de projets ainsi que les utilisateurs sont plus attentifs à l’usage qu’ils font de leur espace de stockage résultant à un environnement plus propre et plus facile à gérer. »

Il est aisé pour M. Gonzalez de voir et de mesurer la valeur que Northern Storage Suite a apporté à Thales Alenia Space. Lorsqu’on lui demande s’il recommanderait NSS à d’autres organisations, il répond : « Très certainement, en particulier à toute organisation devant gérer de multiples projets qui consomment beaucoup d’espace de stockage et dont les données doivent être conservées pendant une longue période. »

À propos de l'entreprise

Thales Alenia Space, qui fait partie du groupe Thales, est une société de l’Aérospatial & de la Défense travaillant avec les technologies satellites les plus performantes dans les secteurs civil et militaire. Thales emploie 7.500 employés en France, Italie, Espagne, Belgique, Allemagne et aux Etats-Unis, enregistrant un chiffre d’affaires de 2,1 milliards d’euros en 2011.

Northern Parklife icon

Want to learn more ?

Contact us and we’d be happy to set up a walk-through of the solution.
Contact Us